Je façonne différentes terres de grès par modelage et estampage, scarifie la matière, la polis, multiplie les peaux d'engobes, enfume ou bien émaille avec des cendres d'os et de bois.

 La technique est un moyen au service d'une démarche. Elle n'est en rien une fin en soi.

 

 

Les empreintes dans l'engobe* me permettent d'aborder le motif, l'abstraction, la répétition.

Approche pointilliste où chaque impact dans l'argile fraîche traduit un geste de la main qui parcourt intuitivement la surface de l'argile.

 

le polissage et l'enfumage, technique ancestrale pour donner de l'étanchéité aux contenants dépourvus d'émail, m'offre une matière éloignée de notre imaginaire céramique où la douceur de la surface s'imprègne du carbone du feu.

Terrain de jeu primitif où le hasard prend toute sa place.

 

Les cendres, quant à elles, m'offrent par l'émail qu'elles constituent, les peaux de cailloux que je recherche.

Le végétal, selon son espèce, puise dans le sol différents minéraux.

Après combustion, ces minéraux imbrûlés constituent les cendres.

Celles-ci, formulées en émail, fusionnent à haute température pour former un verre. 

Mais tout d'abord les récolter, les laver, les tamiser, les associer à d'autres roches et argiles pour en faire un émail.


Ensuite jouer avec les épaisseurs, les outils, les superpositions pour révéler leur matière par la fusion et les voir devenir verre et  pierre à la surface de la forme modelée.

  

 

Les cuissons se font entre 1000°c et 1300°c en four électrique*.

Une, deux, trois, elles se succèdent jusqu'au résultat apprécié.

 

La recherche de contrastes, entre finesse et rudesse, légèreté et pesanteur, lumière et obscurité sont au service d'une quête de sobriété, d'intemporel et de simplicité.

 

 

*Engobe: Argile appliquée liquide et recouvrant la surface de la pièce pour en modifier l'aspect.

*Four électrique alimenté par des énergies 100% renouvelables grâce au fournisseur ENERCOOP.

 

 

 

 Coralie Seigneur / Céramiste